L'écriture est un acte de construction identitaire. A mesure que j'écris, je comprends. Je deviens consciemment qui je suis afin que mon Je advienne.

Écrire donne un corps à l'esprit, une encre à l'invisible, un point aux idées.

Coucher les mots... Serait-ce découcher une nuit et se réveiller d'un profond sommeil enfin reposé ?

Et quel en serait le prix ?

Sauter dans le vide.

BEDARD_CAROL-ANN_COUVERTURE_10MAI